KONGODJAN (SOUS-PREFECTURE DE GONATE)

PROCES  VERBAL DE LA MISSION EXPLORATOIRE DE LA CJPVGCI DANS LA LOCALITE DE KONGODJAN (SOUS-PREFECTURE DE GONATE)

Departement des projets et cohésion Sociale
Le mardi 26 juin 2018, la cellule Département des projets et Cohésion  Sociale de la CJPVGCI à mené une mission dite exploratoire à kongodjan, localité située dans la circonscription administrative de Gonaté.
Cette visite de travail qui entre dans le cadre des activités communautaires était orientée à l’endroit de 5 communautés vivant en ces lieux. Il s’agit :
ØDes Baoulés 
ØDes Burkinabés
ØDes Ouans 
ØDes Agnis 
ØDes Djiminis 
La délégation de la coalition initiatrice de la rencontre était assistée par M. Yadé Aristide chef d’état civil de la sous-préfecture, représentant du sous-préfet de Gonaté.   
Aux nombres des communautés attendues, seulement 2 étaient présentes (Baoulé et Burkinabé) ; quant aux 3 autres que sont les Agnis, les Ouans et les  Djiminis, ils n’avaient pas pris part aux échanges pour des raisons que l’on ignore. 
En prélude au démarrage des travaux, le président des jeunes Burkinabés s’était adressé à l’assemblée pour non seulement souhaiter le traditionnel AKWABA à ses hôtes, mais aussi pour formuler par la même occasion ses doléances à l’endroit des membres du bureau de la coalition pour la justice et le pardon des victimes de guerre de côte d’ivoire, dont les principales sont par ordre de priorité, l’eau, la santé et enfin la construction des salles de classes (école). 
Au cours des échanges, ces différents aspects ont également été relevés par l’ensemble des participants plus quelques besoins secondaires qui sont d’ordres matériels à savoir ; les pesticides et l’engrais pour la culture du riz.
La jeunesse quant à elle a souhaité l’innovation des projets dans le domaine de l’élevage qui serait une source d’emploi pour les jeunes ; car les vergés des caféiers et cacaohiers ont vieilli et ne peuvent plus répondre à l’attente des planteurs.
Les représentants baoulés dans la formulation de leur doléances ont suggéré l’accès a l’eau potable, la construction d’un centre de santé et la construction d’un bâtiment de 3 salles de classes a Krakro un gros hameau situé à 02 Km de Kongodjan.
Après avoir enregistré les différentes préoccupations énumérées par la population, la CJPVG-CI a rassuré l’ensemble des participants et a promis de rendre compte des conclusions des travaux à ses partenaires bailleurs de fonds  afin que des stratégies soient trouvées pour le règlement de chaque aspect énuméré. 
Heureux du contenu des échanges, M. Aristide Yade représentant du sous-préfet a remercié l’ensemble des participants pour la bonne ambiance qui a sanctionné les débats et a remercié particulièrement la coalition pour sa présences en ces lieux dans le cadre du développement  et de la résilience communautaire dans la cité ,mettant ainsi fin aux travaux quand il était 13 h 47 min ..


                                                                 Pour le bureau exécutif national
                                                               Le secrétaire General
                                                          
                                                                   M. Jonas k .Dongoh

Commentaires